• Historique 
  • flèche

Conscient des richesses de la Charente-Maritime, tant par son environnement naturel que par son patrimoine historique, véritables atouts pour l’attractivité d’un département, le Conseil Général a souhaité disposer d’un outil opérationnel au service du développement économique et de l’aménagement du territoire.

1982
La SEMDAS est donc créée le 29 avril 1982.
Elle se voit alors confier la réalisation de grands projets d’infrastructure tels que la réalisation du pont de l’île de Ré, de celui du Martrou ou la réhabilitation du Fort Boyard.

Elle poursuit la diversification de ses interventions dans les domaines très diversifiés tels que la construction d’équipements publics, le développement économique (création de zones d’activités économiques, construction de bâtiments industriels) ou la politique de la ville et le renouvellement urbain (aménagement de quartiers d’habitation, restructuration de centre bourgs).
Citons par exemple la construction des Facultés de Droit et de Sciences à La Rochelle, l'extention du port de plaisance de Royan ou le quartier résidentiel de la Philauderie à Rochefort.

1995
La SEMDAS obtient le SUPER SEM D’OR décerné par la FNSEM (Fédération Nationale des Sociétés d’Economie Mixte) pour son action en faveur du développement local (contrat de ruralité, programme Leader, contrats de plan, ...).

1997
Le partenariat déjà effectif entre la SEMDAS et les collectivités se renforce.
En effet, à l’initiative du Conseil Général et de la Caisse des Dépôts et Consignations, son capital augmente d’une manière significative pour être porté à 887 072 €.

La même année, la SEMDAS participe à la réflexion générale engagée par le Conseil Général de la Charente-Maritime et la Communauté d'Agglomération de La Rochelle sur la reconversion du site industriel des Quatre Chevaliers. Grâce à la mission d'aménageur qui lui est confiée, le premier locataire investit les lieux dès 1999.

Le Département de la Charente-Maritime confie à la SEMDAS le suivi des études et de la réalisation des « Grands Projets Départementaux à vocation économique et/ou touristique ».
Cette mission s’est ainsi concrétisée par l’ouverture au public de plusieurs équipements tels que « Les Jardins du Monde à Royan », « Les Antilles à Jonzac », « Le Paléosite à St-Césaire, « La Cité de l’Huître » à Marennes et Le Pôle Sécurité et Sports Mécaniques de la Haute Saintonge. »

2000
Grâce à la croissance de ses activités, l'équipe de la SEMDAS s'étoffe et mène à bien nombre de projets tels que l'îlot des halles à Surgères, le quartier résidentiel et commercial des Galiotes à Aytré, le Club Med à La Palmyre...
En parallèle, elle élargit son champ d'activités dans les domaines de la construction de brigades de gendarmeries ou d'établissements de santé.

2007
La SEMDAS se positionne comme réel partenaire des maîtres d’ouvrage privés et crée son pôle Immobilier d’entreprise. Construction d’usines, de bureaux et réhabilitation de friches industrielles viennent enrichir un savoir-faire précieux, mis au service du monde industriel.

2012
En août 2012, la SEMDAS se voit renouveler, par le Conseil Général de la Charente-Maritime, un marché d’études ayant pour objet un ensemble de prestations d’assistance, tant pour son compte que pour celui des collectivités du département. Financées par le Conseil Général, ces missions permettent à l’ensemble des collectivités (communes, pays, communautés de communes ou d’agglomération…) de bénéficier de conseils et d’accompagnement technique et stratégique sur tous projets dont les thématiques peuvent être très variées.

Voir la fiche de répartition du capital >